Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Jean Cocteau
.
Jean COCTEAU    (1889 - 1963)
(+) Ouvrir la biographie

La superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences.

A force de plaisirs notre bonheur s'abîme.

Un enfant prodige est un enfant dont les parents ont beaucoup d'imagination.

De la bourse ou de la vie, le voleur vous laisse le choix. La femme exige les deux.

Comme le coeur et comme le sexe, le rire procède par érection. Rien ne l'enfle qui ne l'excite. Il ne se dresse pas à volonté.

Le corps est un parasite de l'âme.

La vérité est trop nue, elle n'excite pas les hommes.

Le poète se souvient de l'avenir.

Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants.

De la naissance à la mort, nous sommes un cortège d'autres reliés par un fil ténu.

L'art consacre le meurtre d'une habitude. L'artiste se charge de lui tordre le cou.

Il faut être un homme vivant et un artiste posthume.

Je voudrais que l'intelligence fût reprise au démon et rendue à Dieu.  (Lettre, à Jacques Maritain)

Les dieux existent : c'est le diable.

Dieu nous pense. Il ne pense pas à nous.

Nous abritons un ange que nous choquons sans cesse. Nous devons être les gardiens de cet ange.

Beaucoup d'hommes naissent aveugles, et ils ne s'en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux.

Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin.

Tout ce qu'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la mort.

L'avenir n'appartient à personne. Il n'y a pas de précurseurs, il n'y a que des retardataires.

A force de ne jamais réfléchir, on a un bonheur stupide.

Le plus grand chef-d'oeuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre.

Si le feu brûlait ma maison, qu'emporterais-je ? J'aimerais emporter le feu...

Un homme pur doit être libre et suspect.

On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants.

La jeunesse sait ce qu'elle ne veut pas avant de savoir ce qu'elle veut.  (La Difficulté d'être)

Tout ce qui se prouve est vulgaire, agir sans preuve exige un acte de foi.

Le virtuose ne sert pas la musique ; il s'en sert.

La grande tactique des femmes est de faire croire qu'elles aiment quand elles n'aiment pas, et lorsqu'elles aiment, de le dissimuler.

Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur.

A force d'aller au fond des choses, on y reste.

Un secret a toujours la forme d'une oreille.

Le libre arbitre est l'alibi de Dieu.

Ce que le public te reproche, cultive-le, c'est toi.

Il faut faire aujourd'hui ce que tout le monde fera demain.

La lune est le soleil des statues.

La source désapprouve presque toujours l'itinéraire du fleuve.

La sagesse est d'être fou lorsque les circonstances en valent la peine.

Plus je vieillis, plus je vois que ce qui ne s'évanouit pas, ce sont les rêves.

Si je préfère les chats aux chiens, c'est parce qu'il n'y a pas de chat policier.

Les rêves sont la littérature du sommeil.

La science ne sert qu'à vérifier les découvertes de l'instinct.

Le verbe aimer n'est pas facile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.

Un beau livre, c'est celui qui sème à foison les points d'interrogations.

On peut naître vieux comme on peut mourir jeune.

Mieux vaut donner à un faux pauvre que refuser son assistance à un vrai.

Un général ne se rend jamais, même à l'évidence.

Ce que le lecteur veut, c'est se lire. En lisant ce qu'il approuve, il pense qu'il pourrait l'avoir écrit. Il peut même en vouloir au livre de prendre sa place.

Dans la vie on ne regrette que ce qu'on n'a pas fait.

L'extrême limite de la sagesse, voilà ce que le public baptise la folie.  (Le Rappel à l'ordre)

Une trop grande liberté met la jeunesse dans l'impossibilité de désobéir, alors que rien d'audacieux n'existe sans la désobéissance à des règles.  (Poésie critique)

Quelques auteurs :
- Hazrat Ali
- Bossuet
- Maurice Chapelan
- Alex. Dumas, fils
- Epictète
- Anatole France
- André Gide
- Michel Houellebecq
- La Rochefoucauld
- François Mauriac

- Blaise Pascal

- Arthur Rimbaud
- Armand Salacrou
- Tocqueville
- Vauvenargues

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Art / Artistes
- Femme(s)
- Folie
- Homme(s)
- Morale

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Site officiel
- Académie française

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK