Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
André Gide
.
André GIDE    (1869 - 1951)
(+) Ouvrir la biographie

Etre aimé n'est rien, c'est être préféré que je désire.

Le plus grand bonheur après que d'aimer, c'est de confesser son amour.

Ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui-même.

La foi soulève des montagnes, oui : des montagnes d'absurdité.  (Journal)

Je n'écris plus une phrase affirmative sans être tenté d'y ajouter : peut-être.

Quand nous sommes jeunes, nous souhaitons de chastes épouses, sans savoir tout ce que nous coûtera leur vertu.

Ne pas savoir qui est son père, c'est ça qui guérit la peur de lui ressembler.

A partir d'un certain âge, on ne choisit plus tant ses amis que l'on est choisi par eux.

Je ne puis admirer pleinement le courage de celui qui méprise la vie.

Chaque désir m'a plus enrichi que la possession toujours fausse de l'objet même de mon désir.

Une des grandes règles de l'art : ne pas s'attarder.

L'oeuvre d'art, c'est une idée qu'on exagère.

Choisis tes ennemis ; mais laisse les amis te choisir.

Choisir, c'est se priver du reste.

L'homme est incapable de choix et il agit toujours cédant à la tentation la plus forte.

Ne te détourne pas, par lâcheté, du désespoir. Traverse-le. C'est par-delà qu'il sied de retrouver motif d'espérance. Va droit. Passe outre. De l'autre côté du tunnel tu retrouveras la lumière.

Ne souhaite pas trouver Dieu ailleurs que partout.

Il est bien plus difficile qu'on ne croit de ne pas croire à Dieu.

L'homme est plus intéressant que les hommes ; c'est lui et non pas eux que Dieu a fait à son image. Chacun est plus précieux que tous.

Il entre dans toutes les actions humaines plus de hasard que de décision.  (Journal)

La personnalité ne s'affirme jamais plus qu'en se renonçant.

J'aime ceux qui ne savent pas trop pourquoi ils aiment, c'est qu'alors ils aiment vraiment.

Dans une discussion, je suis toujours du côté de l'adversaire.

C'est le propre de l'amour d'être forcé de croître, sous peine de diminuer.

Le bonheur de l'homme ce n'est pas la liberté, c'est l'acceptation d'un devoir.

Que n'obtient-on pas de soi, par amour !

Si nous ne reconnaissons pas plus souvent le bonheur, c'est qu'il vient à nous avec un visage autre que celui que nous attendions.

Ma propre position dans le ciel par rapport au soleil ne doit pas me faire trouver l'aurore moins belle.

Ah ! Jeunesse - l'homme ne la possède qu'un temps et le reste du temps la rappelle.  (Les nourritures terrestres)

Le présent serait plein de tous les avenirs, si le passé n'y projetait déjà une histoire.  (Les Nourritures terrestres)

Que l'on parle bien quand on parle dans le désert !

C'est une vaine ambition que de tâcher de ressembler à tout le monde, puisque tout le monde est composé de chacun et que chacun ne ressemble à personne.

C'est un art de contempler ce que les ans nous apportent plutôt que ce dont ils nous privent.

Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée.

C'est souvent lorsqu'elle est le plus désagréable à entendre qu'une vérité est le plus utile à dire.

Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n'écoute, il faut toujours recommencer.

Les femmes n'ont rien à dire, mais elles ont tout à raconter.

Je puis douter de la réalité de tout, mais pas de la réalité de mon doute.

Je n'admire jamais tant la beauté que lorsqu'elle ne sait plus qu'elle est belle.

L'appétit de savoir naît du doute. Cesse de croire et instruis-toi.  (Les Nouvelles Nourritures)

Les adolescences trop chastes font les vieillesses dissolues.

Le sage est celui qui s'étonne de tout.

Familles je vous hais ! Foyers clos, portes refermées, possessions jalouses du bonheur.

Ce qui n'est pas, c'est ce qui ne pouvait pas être.

La hauteur de l'orgueil se mesure à la profondeur du mépris.  (Journal)

La mélancolie n'est que la ferveur retombée.

Toute chose appartient à qui sait en jouir.

Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu'écrit la raison.  (Journal)

Tout ce que tu ne sais pas donner te possède.

Dans le domaine des sentiments, le réel ne se distingue pas de l'imaginaire.

Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui.

Quand je cesserai de m'indigner, j'aurai commencé ma vieillesse.

Les bons travailleurs ont toujours le sentiment qu'ils pourraient travailler davantage.

Les plus détestables mensonges sont ceux qui se rapprochent le plus de la vérité.

Il est bon de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant.

Rien n'empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur.  (L'Immoraliste)

Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions. L'esprit de l'homme invente ensuite le problème.

Rien n'est plus dangereux pour toi que ta famille, que ta chambre, que ton passé.

On ne peut à la fois être sincère et le paraître.

Nos actes les plus sincères sont aussi les plus calculés.

L'illogisme irrite. Trop de logique ennuie.

Ne crois pas que ta vérité puisse être trouvée par quelque autre.

Les pensées sont comme les fleurs, celles qu'on cueille le matin se conservent le plus longtemps fraîches.

Enseigne aux autres la bonté, tu peux avoir besoin de leurs services.

Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent.

Toute connaissance que n'a pas précédé une sensation m'est inutile. (Les Nourritures terrestres)

Les plus douteux égarements de la chair m'ont laissé l'âme plus tranquille que la moindre incorrection de mon esprit.  (Journal des Faux-Monnayeurs)

Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu'ils y réussissent mieux que les sots.  (Journal)

Il faut de l'esprit pour bien parler, de l'intelligence suffit pour bien écouter.  (Journal)

Quelques auteurs :
- Michel Audiard
- Philippe Bouvard
- Chamfort
- Alex. Dumas, fils
- Albert Einstein
- Gustave Flaubert
- Julien Green
- Edouard Herriot
- Milan Kundera
- Gustave Le Bon
- Montherlant
- Marcel Proust

- Rousseau

- Jean-Paul Sartre
- Gustave Thibon

- Bernard Willems
Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Aimer
- Bonheur
- Jeunesse
- Passé
- Vieillesse

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Amis de Gide
- A la lettre
- Andre-Gide.fr
- Nobel Prize (en)

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK