|  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Bernard Willems, dit Erard de LA REID
.
Bernard Willems, dit
Érard de LA REID  
(1963 -  )

Livre papier : Ca ne se dit pas, voyons ! reprend "L'Erard" et "Carnets d'Erard" en un seul volume.

 
(+) Ouvrir la biographie

Erard de La Reid - Ca ne se dit pas, voyons ! - Regroupe "L'Erard" et "Carnets d'Erard"          

A force de promulguer des lois de protection des minorités, l'élémentaire liberté d'expression de la majorité se cantonne vite à la pensée unique et se retrouve à la fois restreinte et bafouée.  (Carnets d'Érard - 120519)

La complaisance des pères avait toléré l'émergence du nazisme, celle des fils encourage la propagation de l'islam ; j'en pleure avec toi, mon pauvre David.  (Carnets d'Érard - 120603)

Un État qui autorise l'élimination des innocents au nom du confort individuel mais proscrit celle des assassins au nom du droit à la vie, ne peut qu'intriguer quant à la cohérence de ses valeurs.  (Carnets d'Érard - 110418)

A commencer par le travail et la consommation, tout dans notre société vise à occuper notre temps pour nous empêcher de penser et de réfléchir. Il en va de sa propre survie.  (Carnets d'Érard - 110304)

Toujours et partout, l'islam promeut - sans concession - les droits de l'homme... sur la femme !  (Carnets d'Érard - 110824)

Laissons la sagesse et la mesure aux esprits naïfs et rêveurs, aux personnalités transparentes, sans passions ni vigueur.  (Carnets d'Érard - 120610)

Penser avec son cœur n'est pas penser ; aimer selon sa raison n'est pas aimer.  (Carnets d'Érard - 120216)

Dès qu'on ouvre son coeur, s'y engouffrent vents et tornades, vivifiants ou dévastateurs.  (Carnets d'Érard - 110424)

Imaginons un instant que chaque humain ne parle plus que de ses domaines d'expertise, de ce qu'il connaît vraiment. Quel calme, quel silence, quel paradis !  (Carnets d'Érard - 110903)

Partout où l'islam s'exporte, il draine dans son sillage fondamentalistes, intégristes et salafistes.

Si tous les musulmans qui s'en désolidarisent, face aux médias occidentaux, ne mettent pas eux-mêmes de l'ordre dans leur communauté, la suspicion de double langage et l'amalgame gagneront inévitablement en légitimité.
  (Carnets d'Érard - 120611)

Les plus grandes menaces pour la démocratie ne sont pas les partis, les factions ou les gens que l'on dit extrémistes parce qu'ils réclament le rétablissement de l'ordre, mais bien ceux qui laissent s'installer le désordre, trop occupés qu'ils sont à ne vouloir froisser personne, à s'adonner au clientélisme et à s'affairer si attentivement à leur propre élévation sociale.
Il est plus à propos de vaincre la cause d'un mal que de diaboliser ses conséquences.
(Carnets d'Érard - 120525)

Drogue ou alcool, tout ce qui détruit neurones et ralentit synapses rapproche l'humain de la bête.  (Carnets d'Érard - 120524)

L'unique et insupportable défaut des parcs publics, c'est qu'ils sont publics.
Un rayon de soleil et la populace s'en empare pour les transformer en décharges à ciel ouvert, polluées de puants déchets de toutes sortes, y compris humains.
  (L'Érard)

Si la France est un pays borné par des frontières, la Nation française s'étend partout où sa langue et sa culture règnent en maîtres vénérés.  (Carnets d'Érard - 120516)

Passer sa vie à regretter un amour perdu prouve que l'on a aimé vraiment et que notre existence ne fut pas totalement vaine.  (Carnets d'Érard - 110901)

Parler de politique est le plus sûr moyen de se mettre au moins 50% des gens à dos.  (Carnets d'Érard - 120402)

Mon principe de respecter les individus ne m'interdit heureusement pas de critiquer - voire de combattre -  leurs options morales, politiques, philosophiques, religieuses, ou leur mode de vie.  (Carnets d'Érard - 120325)

Bien des braves gens ne s'émeuvent d'événements dramatiques qu'à condition que les media leur montrent des enfants en péril. Qu'il en meure chaque jour des dizaines de milliers, loin des media, ne trouble pourtant guère leur quotidien.  (Carnets d'Érard - 112320)

Face au suicide d'une personne, ce qui me peine n'est pas son acte mais qu'elle ait dû endurer une vie de souffrances pour en arriver là.  (Carnets d'Érard - 120303)

Pour banaliser et promouvoir l'homosexualité masculine, notre "civilisation" a attendu que ses pratiques deviennent mortelles...  (Carnets d'Érard - 120515)

Fais tien mon toit, et conte-moi ces lendemains que toi seule illumineras.  (Carnets d'Érard - 120501)

Puisqu'on ne peut empêcher les imbéciles et les ignorants de parler, limitons au moins leur capacité de nuisance en les privant du droit de voter.  (L'Érard)

Le plus insupportable lors d'une rupture non souhaitée n'est-il pas, en vérité, que quelqu'un d'autre s'arroge le droit de décider du sort de nos lendemains ?  (Carnets d'Érard - 120120)

Je ne vibre qu'au ressenti d'émotions fortes, tout le reste me paraît vite insipide.  (Carnets d'Érard - 120105)

  Elle fut l'unique femme de sa vie et, si elle ne lui avait fait tant de misères, il aurait aimé lui tenir la main, aux côtés de leur fils adoré, lorsque la vie s'éloignait de ce corps tant de fois aimé, emportée par cette longue et pénible maladie qu'on répugne encore à nommer cancer.
   Mais leurs chemins de vie s'étaient depuis trop longtemps éloignés.
   Il souffrit leur seconde séparation dans le silence de sa solitude et elle mourut soutenue par un autre que lui.
  (Carnets d'Érard - 120101)

L'amour rend aveugle, je veux bien le croire. Ainsi, combien de parents ne voient-ils dans leurs enfants, pourtant disgracieux, gras ou obèses, que d'authentiques gravures de mode ?
L'amour, ou la bêtise, ou une santé mentale déficiente !
  (Carnets d'Érard - 111222)

Sans aucune illusion sur la pertinence du régime démocratique, je ne tolèrerai pourtant sa fin qu'à l'unique condition que la majorité des gens en ait le souhait et l'exprime clairement par la voie des urnes.  (Carnets d'Érard - 111118)

La violence physique est le langage et la force des faibles d'esprit.  (Carnets d'Érard - 110904)

C'est par crainte qu'on y lise leurs pensées véritables malgré eux, que les gens faux détestent qu'on les regarde dans les yeux.
Bien des regards fuyants ne s'expliquent pas autrement
. 
(Carnets d'Érard - 120110)

La peur de la mort fait aimer la vie contre toute raison.  (Carnets d'Érard - 110825)

La Nature a donné à l'homme un cerveau et un pénis pour le dominer, à la femme un coeur qui la dispute à un boulier compteur.  (L'Érard)

J'entends parfois citer l'équipe de France de football en exemple de multi culturalité.
Je crains qu'il s'agisse d'une erreur car, si l'on peut parler d'équipe pluriethnique ou pluriraciale, les garçons qui la composent partagent tous la même culture, réduite à trois axes constants et exclusifs : du foot, du fric et des filles. Là s'arrête généralement leur culture, et elle est commune.
  (Carnets d'Érard - 110724)

La solitude est l'occasion de sympathiser ou d'apprivoiser le seul être à qui nous confions aveuglément notre vie.  (Carnets d'Érard - 110628)

Les ignorants qui refusent d'apprendre pourraient bien être le chaînon manquant entre le singe et l'homme.  (Carnets d'Érard - 110626)

La confiance d'autrui est parfois difficile à gagner, mais toujours facile à perdre.  (Carnets d'Érard - 110609)

Vénales et cupides, les femmes quelconques sont à vendre, pourvu qu'on en connaisse le prix et la monnaie qui trouve grâce à leurs yeux.  (Carnets d'Érard - 110922)

Un homme qui se soumet volontairement et systématiquement à l'autorité de femmes dites libérées est-il encore un homme ? Le débat d'arguments culturels ne peut qu'être très long, mais l'évidence naturelle ne peut que répondre non.  (L'Érard)

La paix est le plus sournois des crimes contre l'humanité. Avec la fin des grandes guerres, l'homme a cessé d'être son propre prédateur, il prolifère à l'excès et ruine les ressources naturelles de la planète. Sous peu, des milliards d'hommes, de femmes et d'enfants ne vivront que pour connaître l'agonie de la famine.  (Carnets d'Érard - 110410)

On ne fait rien de sa vie dès lors qu'on la consacre à faire ce que d'autres feraient tout aussi bien.  (Carnets d'Érard - 110403)

N'oublie jamais de paraître con, cela fait tellement plaisir aux plus cons que toi.  (Carnets d'Érard - 110330)

Au coeur de chaque prostituée vit d'abord une femme aussi respectable que n'importe quelle autre, sinon plus. Plus, en tout cas, que les femmes hypocritement vertueuses qui n'épousent que des comptes en banque.  (Carnets d'Érard - 110322)

Celui dont les valeurs encouragent l'oppression de la femme n'a pas place dans un pays de libertés et d'égalité !  (Carnets d'Érard - 110311)

C'est sans doute par précaution que les honnêtes gens - tels qu'ils aiment se voir - ne s'approchent guère des pauvres et des cabossés de la vie, des fois que leurs enfers intimes seraient contagieux ou, pire encore, ébranleraient leurs confortables certitudes.  (Carnets d'Érard - 110228)

Au contraire des codes pénal, civil et leur cohorte de semblables, le code de la presse est extrêmement simple et clair :
Art. 1 - Le pouvoir et la police, toujours tu critiqueras ou contesteras.
Art. 2 - La sensation, toujours tu exploiteras.
Art. 3 - Par ton unique parti pris, l'objectivité tu définiras.
POINT FINAL !
  (Carnets d'Érard - 110224)

L'humain est en droit de régenter l'humanité, mais pas la Nature dont il n'est que le produit et non l'auteur ou le maître.  (Carnets d'Érard - 110221)

La vérité ne relève pas de nos croyances, ni du bien ni du mal. Voilà pourquoi elle nous dérange tous, parfois ou souvent.  (Carnets d'Érard - 110214)

   Les esprits paresseux croient volontiers que le but de la vie est de gagner de l'argent et de le dépenser.
   Pourtant, la seule mission que nous confie la nature est d'aimer et de copuler afin d'assurer la pérennité de l'espèce.
   Pour cela, nul besoin d'argent. Enfin, en principe..
.?  (Carnets d'Érard - 110214)

Honneur et intégrité sont des valeurs à ce point désuètes que s'en prévaloir fait à présent le demeuré.  (Carnets d'Érard - 110205)

L'homme à terre, exsangue d'espoirs et de rêves pour avoir échoué en tous ses projets et ambitions, mérite-t-il de subir encore le jugement de la société ? La double peine serait-elle devenue admissible ?  (Carnets d'Érard - 110124)

Tout être humain mérite de vivre décemment du seul fait d'être né. Hors de ce principe fondamental, il n'est point de civilisation digne de ce nom.  (Carnets d'Érard - 110120)

Dans certains pays, renverser une dictature laïque ouvre une voie royale à un despotisme religieux. L'éternel choix entre la peste et le choléra, en quelque sorte.  (Carnets d'Érard - 110114)

Si tu décides de te faire ta propre idée sur chaque chose, prépare-toi à vivre en marge et dans le mépris du groupe.  (Carnets d'Érard - 110112)

Je me plaindrais volontiers de ne pas connaître le bonheur si je n'avais l'inestimable privilège d'être épargné par le malheur, ce en quoi réside sans doute l'un des plus grands bonheurs raisonnablement accessibles.  (Carnets d'Érard - 110108)

Dans les démocraties occidentales modernes, il est permis de critiquer et de moquer à peu près tout et tout le monde à l'exception de ce qui est sacré ; et il n'y a plus guère aujourd'hui de sacré que les cultures d'importation et leurs promoteurs.  (Carnets d'Érard - 110101)

Lorsque je doute du bien-fondé de comportements humains, j'interroge la nature dont Darwin nous a démontré le point d'équilibre qui la préserve.
 Tout ce qui ne contribue pas au développement optimal d'une espèce par la reproduction est contre nature, nuit à sa finalité, à son équilibre, ne peut être encouragé et doit être combattu sous peine de dégénérescence.
 Là se trouve l'unique règle immuable de la vie sur Terre.
  (Carnets d'Érard - 100513)

Le jour où la crémation des morts sera universelle, l'homme ne pourra même plus prétendre nourrir la Terre de sa dépouille, il lui sera définitivement inutile.

 La nature ne nous a pas donné la vocation de partir en fumée mais destine toute charogne à nourrir ou enrichir le vivant et le subsistant, animal, végétal ou minéral, qui la compose et contribue à son équilibre.
  (Carnets d'Érard - 100116)

Le politique dont on parle est un politique qui se montre plus qu'il ne travaille, mais la médiacratie lui assure sa réélection plus sûrement qu'à celui qui travaille plus qu'il ne se montre.  (Carnets d'Érard - 100113)

Bêtise et laideur sont des disgrâces que l'on tolère habituellement tant qu'elles ne s'associent pas.  (Carnets d'Érard - 091223)

Quelques auteurs :
- Michel Audiard
- Gylian de Cadiem

- Alexis Carrel

- Louis-Ferdinand Céline
- Emil Cioran

- Romain Guilleaumes
- Michel Houellebecq
- Friedrich Nietzsche
- Jules Renard
- Antoine Rivarol
- George B. Shaw
- Talleyrand
- Gustave Thibon
- Alexis de Tocqueville
- Oscar Wilde

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Amour
- Destin
- Espoir
- Larmes / Pleurer
- Solitude

Tous les thèmes

Liens externes :
- Site officiel

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK