Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Michel Eyquem de Montaigne
.
Michel Eyquem de Montaigne, dit
Michel de MONTAIGNE
   (1533 - 1592)
(+) Ouvrir la biographie

Les femmes rougissent d'entendre nommer ce qu'elles ne craignent aucunement à faire.

La jalousie est de toutes les maladies de l'esprit celle à qui le plus de choses servent d'aliment et le moins de choses de remède.

Expliquer mon amitié pour La Boétie, ce ne peut s'exprimer qu'en répondant : "Parce que c'était lui, parce que c'était moi".

Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu'il craint.

La vraie science est une ignorance qui se sait.

Nous ne sommes savants que de la science présente.

Un fait courageux ne doit pas définir un homme vaillant.

Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui.  (Essais)

Nature peut tout et fait tout.

Il se trouve plus de différence de tel homme à tel homme que de tel animal à tel homme.  (Essais)

L'une des plus grandes sagesses en l'art militaire, c'est de ne pousser son ennemi au désespoir.  (Essais)

L'obstination et ardeur d'opinion est la plus sûre preuve de bêtise : est-il rien certain, résolu, dédaigneux, contemplatif, grave, sérieux, comme l'âne ?  (Essais)

Le bien public requiert qu'on trahisse et qu'on mente et qu'on massacre.  (Essais)

L'honneur que nous recevons de ceux qui nous craignent, ce n'est pas l'honneur.  (Essais)

Il se faut prêter à autrui et ne se donner qu'à soi-même.  (Essais)

Les jeux des enfants ne sont pas des jeux, et les faut juger en eux comme leurs plus sérieuses actions.  (Essais)

Le gain de notre étude, c'est en être devenu meilleur et plus sage.  (Essais)

Rien n'imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l'oublier.  (Essais)

Il ne faut pas laisser au jugement de chacun la connaissance de son devoir.  (Essais)

Je me fais plus de tort en mentant que je n'en fais à celui à qui je mens.  (Essais)

Pourquoi crains-tu ton dernier jour ? Il ne contribue pas plus à ta mort que chacun des autres.  (Essais)

Toute opinion est assez forte pour se faire épouser au prix de la vie.  (Essais)

Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire.  (Essais)

De toutes les vanités, la plus vaine c'est l'homme.

Les plaisirs de l'amour sont les seuls vrais plaisirs de la vie corporelle.

Puisque je ne suis pas capable de choisir, je prends le choix d'autrui.

On ne peut abuser que de choses qui sont bonnes.

Au lit, la bonté prime la beauté.

La plus subtile folie se fait de la plus subtile sagesse.  (Essais)

Un bon mariage serait celui d'une femme aveugle avec un mari sourd.

Il est plus facile d'écrire un mauvais poème que d'en comprendre un bon.

Nous ne travaillons qu'à remplir la mémoire, et laissons l'entendement et la conscience vides.  (Essais)

Penser, c'est être à la recherche d'un promontoire.  (Essais)

Les terres fertiles font des esprits infertiles.

Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive.  (Essais)

La vraie liberté, c'est de pouvoir toute chose sur soi.  (Essais)

Philosopher, c'est apprendre à mourir.  (Essais)

Tu ne meurs pas de ce que tu es malade, tu meurs de ce que tu es vivant.  (Essais)

Je hais cet accidentel repentir que l'âge apporte.  (Essais)

Aussi élevé soit un trône, nous n'y sommes assis que sur notre cul.  (Essais)

La vieillesse nous attache plus de rides en l'esprit qu'au visage.  (Essais)

Ce qui est hors des gonds de la coutume, on le croit hors des gonds de la raison.

Si on cache une région du corps, c'est pour mieux attirer l'attention sur elle.  (Essais)

Il est toujours plus plaisant de suivre que de guider.

Ce n'est pas la mort que je crains, c'est de mourir.

Ne faites donc pas comme l'avare, qui perd beaucoup pour ne vouloir rien perdre.

Les soldats devraient craindre leur général encore plus que leur ennemi.  (Essais)

L'homme est malmené non pas tant par les événements que, surtout, par ce qu'il pense des événements.  (Essais)

Je donne mon avis non comme bon mais comme mien.

Mieux vaut laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez.  (Essais)

Il est plus facile d'accuser un sexe que d'excuser l'autre.  (Essais)

La parole est moitié à celui qui parle, et moitié à celui qui écoute.

C'est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble.

Il ne se voit pas d'âmes qui, en vieillissant, ne sentent l'aigre et le moisi.  (Essais)

Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs.

Nous ne sommes hommes et nous ne tenons les uns aux autres que par nos paroles.  (Essais)

Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage.  (Essais)

J'ai vu en mon temps cent artisans, cent laboureurs, plus sages et plus heureux que des recteurs de l'université.  (Essais)

Il n'y a pas une idée qui vaille qu'on tue un homme.  (Essais)

Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd'hui.

Rien ne vient à nous que falsifié et altéré par nos sens.  (Essais)

On construit des maisons de fous pour faire croire à ceux qui n'y sont pas enfermés qu'ils ont encore la raison.

L'accoutumance est une seconde nature, et non moins puissante.  (Essais)

Je trouve bien plus supportable d'être toujours seul que de ne le pouvoir jamais être.  (Essais)

C'est le jouir, non le posséder, qui nous rend heureux.

Quelques auteurs :
- Louis Aragon
- Bossuet
- Céline
- Jean Dutourd
- Jean Giraudoux
- Horace
- Henri Jeanson
- La Rochefoucauld
- André Malraux
- Friedrich Nietzsche
- Blaise Pascal
- Arthur Rimbaud
- Nicolas Sarkozy
- Tacite
- Paul Valéry

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Art / Atistes
- Courage
- Femme(s)
- Jalousie
- Science

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Agora
- Amis de Montaigne
- A la lettre
- Bribes

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK