Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME
.

 

 
 LES PACIFISTES CONTRE LA PAIX   - Pamphlet -
Editions Robert Laffont & Opera Mundi, 1982 - Traduction : Léon Brahem  - 124 pages
.
.

"Jamais, au grand jamais, la paix n'a été sauvée par le désir hystérique de survivre à n'importe quel prix. Le slogan
"plutôt rouge que mort" n'est qu'une piètre ineptie. Ceux qui le suivraient seraient et rouges et morts.".
.

.

Intérêt de lecture : 9/10
.

.

Dissident soviétique, Vladimir Boukovsky adressait en 1982 un nouvelle lettre aux Occidentaux pour les avertir du danger absolu de pactiser avec le communisme, le seul fascisme toléré parce que rouge et exerçant impunément ses terribles exactions dans un espace clos, ceint par un mur imperméable et infranchissable..
.
Tandis que les bonnes consciences populaires occidentales vantaient sur tous les airs tolérance et pacifisme, diabolisaient l'Amérique libérale de Ronald Reagan et les plans de défense de l'Europe Occidentale (euro-missiles), les missiles soviétiques SS-20 étaient pointés sur les capitales européennes et les ambassades de l'URSS rémunéraient régulièrement et grassement les leaders pacifistes et écologistes européens pour promouvoir leurs mouvements. L'opinion était manipulée et se faisait, joyeusement et en toute innocence, l'allié objectif d'un régime totalitaire et sanguinaire que la durée et l'impunité rendaient bien pire encore que le sinistre nazisme..
.
Si le bloc de l'Est s'est aujourd'hui effondré, le fond, le sens profond du pamphlet de Boukovsky reste plus que jamais d'actualité. Peut-être s'agit-il d'un mal endémique, mais force est de constater que les populations des nations occidentales semblent toujours enclines à la tolérance et à la compréhension envers la barbarie, tandis qu'elle clame son indignation envers les gouvernements qui tentent de faire face aux agresseurs et autres ennemis déclarés..
.
Aujourd'hui, si Israël est victime d'attentats terroristes, le bon peuple se dit "mon Dieu, c'est horrible". Mais lorsque l'Etat hébreu prend des mesures et agit à l'encontre des terroristes et de leurs protecteurs, les mêmes bonnes consciences s'indignent véhémentement et désignent Israël à la vindicte populaire comme fauteur de guerre..
.
Lorsque le World Trade Center est percuté par des avions de ligne détournés par des islamistes, le monde entier s'émeut de la catastrophe et des milliers de morts que l'attentat génère. Mais lorsque les USA renversent le régime taliban d'Afghanistan ou la dictature laïque de Saddam Hussein en Irak, l'Amérique et son président deviennent les ennemis désignés, les incarnations du mal. Le pacifisme s'empare de nouveau des populations, de la presse et de la classe politique d'Europe occidentale... tandis que les ennemis de la démocratie, de l'Occident, les tenants de l'obscurantisme et de philosophies moyenâgeuses rient sous cape de la division de ceux dont ils ont promis la destruction..
.
Boukovsky avait raison en 1982 et ses propos n'ont pas pris une ride. Oui, le pacifisme nuit à la paix en affaiblissant les démocraties, en y semant la discorde et la division... pendant que les ennemis restent soudés, bien maintenus en cohésion par l'autoritarisme et le totalitarisme.

 
 
Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME