Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME
.

Bernard Ollié - Copyright photo : Gérard Durif

Guy Maynart - Copyright photo : Gérard Durif
 L'HEURE DU DIABLE
Edition originale - 426 pages - Editions Stock et N°1, 1990 - Dépôt légal : avril 1990
.
.
L'HEURE du DIABLE - Stock / Editions N° 1 - 1990 - Couverture : réalisée par Jérôme Lo Monaco - Photos : Gérard Durif1992. L'heure est à la détente entre les deux super-grands. A Washington comme à Moscou, les états-majors ont presque oublié les notions, pas si lointaines, de guerre froide et d'équilibre de la terreur nucléaire.

Et soudain, tout est remis en question. Une série d'attentats terroristes répand un virus foudroyant sur le territoire américain, tuant des centaines et des centaines d'innocents. Par la panique qu'il provoque, ce fléau rappelle la grande peste noire du Moyen Age, lorsque l'"Heure du Diable" avait sonné et que le Malin venait empoisonner le sang de ses victimes.

Qui organise, dans l'ombre, cette barbarie ? Pourquoi n'y a-t-il aucune revendication ? A Washington, on s'interroge. Sous la pression de l'opinion publique terrifiée, le président des Etats-Unis envisage le pire : accuser l'Union Soviétique. Le spectre de la guerre ressurgit.

Pour éviter un conflit mondial, une seule solution : retrouver l'auteur de ces attentats. Un homme dont personne ne connaît ni l'identité, ni les motivations... Personne sauf Mika S. Vassiliev, conseiller en stratégie du vice-premier ministre de la Défense soviétique et grand maître de Go. Lui seul, sans doute, détient le pouvoir d'empêcher la troisième - et dernière - guerre mondiale....
.

.

Intérêt de lecture : 9/10
.

.

L'on compare souvent la géopolitique et les relations entre puissances à une vaste partie d'échecs. Le plus malin, le plus astucieux, celui qui anticipe le plus de coups à l'avance se révèle le meilleur stratège... et l'homme le plus influent de la planète..
.
Les auteurs de "L'Heure du Diable" n'ont fait que s'inspirer de ce constat pour construire une énigme où la stratégie fondamentale du suspense ne se réfère plus aux échecs mais au jeu de go, son subtil pendant asiatique..
.
Si Bernard Ollié et Guy Maynart n'ont fait que s'inspirer de l'image du jeu d'échecs, ils l'ont fait de magistrale manière, donnant le jour à un récit haletant du début à la fin..

 
 
Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME