Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME
.

 

 

 
 LE LIBANAIS
Edition originale : Albin Michel, 1992 - Pocket n°3107, 282 pages
.
.

A trente ans, Achille Boutros est un homme riche qui roule en Mercedes et vit dans les palaces, d'un continent à l'autre. Une fortune qu'il doit à ses liens avec une puissante organisation financière arabe.

Hommes de paille, fonds secrets, sociétés-écrans, le Libanais manie à la perfection tous les instruments du pouvoir occulte de l'argent.

Un pouvoir qui ne peut pourtant lui rendre l'essentiel de sa vie. Ses amis, sa famille, son honneur, perdus à jamais dans un Liban déchiré par la guerre.

A trente ans, Achille est déjà un homme blessé, en sursis, incapable d'aimer, prêt à toutes les trahisons. Mais le passé rattrape tous ceux qui cherchent à le fuir...
.

.

Plaisir de lecture : 8/10
.

.

Une approche romanesque agréable et originale du drame de la guerre civile libanaise et du sort des plus actifs membres de toutes les diasporas, peuples éclatés et meurtris par les soubresauts de l'Histoire et par la folie des hommes.

En exergue de ce roman, un commentaire voulu par l'auteur. Un commentaire qui n'en réclame pas d'autres pour pressentir le drame humain de la guerre civile :
"En 1975, quand débuta la guerre du Liban, la population chrétienne ne fut pas défendue par l'armée libanaise officielle, mais par des milices, en particulier les kataëb.
Beaucoup de ces miliciens avaient moins de dix-huit ans et une immense foi en l'homme, en la justice, en leur pays.
Ce sont ceux-là que la guerre brisa."

 
 
Déclaration Universelle des DROITS de l'HOMME