Horazyclopédie

Mosche DAYAN

 
.


Moshe DAYAN,
général et homme politique israélien (Deganya 1915 - Ramat Gan 1981).

Principal artisan des victoires d'Israël dans les guerres israélo-arabes, Moshe Dayan avait déjà démontré son courage et son goût pour l'action sur le terrain dès 1941. Ainsi avait-il combattu aux côtés des alliés pour repousser les troupes françaises de Vichy (collaborateurs des nazis) hors de Syrie et du Liban, perdant son oeil gauche à cette occasion.

Général de Tsahal, il se vit confier la direction de l'état-major de l'armée israélienne en 1953. Dans ce rôle, il dirigea le conflit avec l'Egypte en 1956.

Moshe Dayan quitta l'armée et entama une carrière politique en 1958. Rejoignant les rangs du Parti Travailliste, il entra à la Knesset en 1959 et assuma les responsabilités du ministère de l'agriculture dans les gouvernements de David Ben Gourion de 1959 à 1964.

En 1967, il reçut le portefeuille de ministre de la Défense nationale. Efficacement secondé par le général Rabin, il mena avec succès la guerre des six jours, en 1967. La brouillonne guerre du Kippour, par contre, l'amena à démissionner en 1970.

Menahem Begin le rappela aux affaires en 1979, dans un gouvernement d'union nationale. Moshe Dayan prit le poste des Affaires Étrangères et, à ce titre, tint un rôle primordial dans les négociations devant mener au traité de paix avec l'Egypte d'Anouar el-Sadate, sanctionné par les "accords de Camp David".

En désaccord avec le premier ministre et dirigeant du Likoud (parti de droite), Menahem Begin, Moshe Dayan remit sa démission et se retira de la vie politique en 1980.

Il décéda en 1981.

 

 

.

Connexités :
- Etat d'Israël
- David Ben Gourion
- Yitzhak Rabin
- Guerre des six jours
- Guerre du Kippour
- Menahem Begin

Source de référence :

Wikipédia, encyclopédie libre de référence

 

 Contact

 |  © Horaz.com  |